Le test de Mary Sue, ou comment évaluer vos personnages

Publié le par Nimedhel

Source: http://lydiakang.blogspot.be/

Source: http://lydiakang.blogspot.be/

Hello les gens!

Aujourd'hui, je vais vous parler d'un test (en anglais) assez intéressant que j'ai trouvé en allant sur le forum d'écriture sur lequel je suis inscrite (si vous voulez l'adresse, envoyez-moi un mp): le test de Mary Sue.

En quoi ça consiste?
Eh bien, c'est simple: il calcule à quel point votre personnage est une Mary Sue.

Mais qu'est-ce qu'une Mary Sue?
Une Mary Sue est un personnage qui est créé pour être admiré, envié, ou pour lequel on éprouve de la pitié, plutôt qu'un personnage auquel on s'identifie.
Ce ne sont pas juste des personnages qu'on aime pas, ou de simples histoires d'amour sorties de nulle part. Oh que non! On a plutôt l'impression que l'auteur essaie constamment de remuer sous notre nez à quel point son personnage est redoutable, spécial ou vertueux. Les Mary Sue authentiques ont aussi tendance à changer la fabrique-même de l'univers dans lequel elles évoluent à leur avantage - les autres personnages seront extrêmement intéressés, ou même obsédés par la Mary Sue, qu'ils veuillent se lier d'amitié, s'envoyer en l'air avec elle, ou la détruire. Et, finalement, les véritables Mary Sue sont les enfants gâtés de l'auteur: qu'importe ce qu'elle veut ou ce dont elle a besoin - que ce soit du pouvoir, la richesse, ou un amant - ça lui tombe entre les mains avec une facilité dérisoire, au point même de carrément contredire les lois précédemment établies.

Les Mary Sue ne sont pas que des personnages de fanfiction. Des auteurs originaux ont créé des personnage qui sont aussi mauvais que ce créés par des auteurs de fanfiction.

Les Mary Sue ne sont pas uniquement des personnages féminins. Le nom vient du personnage principal de A Trekkie's Tale, une histoire parodiant les mauvaises fanfiction Star Trek. Comme beaucoup d'auteurs de fanfictions sont des filles, la plupart des Mary Sue ont tendance à être des personnages féminin - et, par conséquent, le personnage de parodie aussi. Le personnage aurait pu être aussi agaçant s'il avait été masculin - un fait démontré par la réaction des fans de l'auteur-avatar de Gene Roddenberry, Wesley Crusher, dans Star Trek: The Next Generation.

Les Mary Sue ne sont pas juste des personnages féminins forts. Si un personnage féminin vous ennuie, posez-vous une simple question: est-ce que je trouverai le personnage aussi agaçant s'il était masculin? Si la question est non, le personnage n'est probablement pas une Mary Sue.

(Traduction de cet article effectuée par mes soins, donc s'il y a des erreurs de traduction, désolée, je suis un peu rouillée!)



L'exemple le plus flagrant de Mary Sue, qui me vient directement à l'esprit, serait les personnages de Barbara Cartland. Ils sont toujours parfaits, et tout ce qu'ils désirent devient réalité. Je ne sais plus quel livre j'ai lu dernièrement de cette auteure, mais je me souviens que l'héroïne est une jeune fille de 18 ans qui vient de devenir orpheline, et le gent qui vendait les tableaux de son père débarque et lui propose de dîner avec un comte/marquis/duc anglais (elle est d'origine anglais mais vit en France), puis, en 2 jours top chrono, elle tombe amoureuse du duc/comte/marquis, et lui aussi, mais ils ne peuvent pas se marier, parce que l'héroïne est une jeune orpheline sans le sous/sans statut social. Mais, ô bonheur!, on découvre que c'est l'héritière d'une famille anglaise riche/ avec un bon statut social, du coup, ils se marient... en 3 jours top chrono, hein!
Et n'oublions pas que le duc/comte/marquis est, au début de l'histoire, un être cynique, qui ne croit pas en l'innocence de la jeune femme (parce qu'il a déjà été trompé, blablabla), mais qui croit en l'amour (WTF?), puis, le lendemain, ou le surlendemain, il découvre à quel point elle est innocente, et vertueuse, et magnifique, et blablabla, et il veut l'épouser, mais il ne peut pas, etc, etc.
Et, bien sûr, la fille, elle! Ohlala! Mais elle est parfaitement innocente, intelligente, et tout et tout!
Bref, le tout vous donne envie de vomir, même si, comme moi, vous êtes fan d'histoires d'amour.

Le seul roman de Barbara Cartland qui a réussi à me toucher un minimum, c'est Sous Un Ciel Étoilé, le premier livre de ce genre et de cette auteure que j'ai jamais lu.



Bref! Si vous voulez savoir si vos personnages sont des Mary Sue, faites le test (pour les fanfictions) ou faites le test (pour les histoires originales)!