Les règles de base pour l'écriture

Publié le par Nimedhel

Les règles de base pour l'écriture

Voici quelques petites règles de base qu'il serait bien que tout-e auteur-e suive en ce qui concerne la langue et les dialogues!


Grammaire / Vocabulaire / Conjugaison:
- La concordance des temps. Oui, un sujet qui peut en faire grincer des dents plus d'un! Mais une règle ô combien importante! Je remarque que beaucoup de fautes de ce type sont commises au passé. Pour rappel: imparfait pour les descriptions (Il était grand), passé simple pour les actions (Soudain, le sol se mit à trembler / La scène lui donna envie de vomir).
- Quid du subjonctif? Dans une histoire au passé, beaucoup d'auteurs, par sécurité, choisissent d'utiliser le subjonctif présent, mais, l'usage voudrait qu'on utilise le subjonctif imparfait (pour la concordance des temps). Bien sûr, vu que la langue évolue, rien ne vous oblige à utiliser un temps qui devient obsolète! Mais faites tout de même attention à bien conjuguer! Ex: Il fallait qu'il aille/allât aux secours de ce pauvre petit chat.
- Utilisez correctement le passé simple, nom didjou! Je ne vois que trop souvent d'erreur du type "Je marcha vers lui" au lieu de "Je marchai vers lui" ou "Je décidais de courir" au lieu de "Je décidai de courir". Si vous ne voulez pas faire l'erreur, modifiez le sujet "je" en "il", ou allez dans le dictionnaire. Ce sera beaucoup plus simple, et ça vous évitera de recevoir les foudres de lecteurs exaspérés par vos fautes. Comme je le disais plus haut, le passé simple, c'est pour les actions (pour simplifier) et l'imparfait, pour les descriptions. On l'utilise avec des connecteurs tels que soudain, tout à coup, aussitôt, brusquement, etc.
- Évitez les répétitions. Utilisez des synonymes, des périphrases, ... Personne ne veut lire un récit où le nom de votre héros apparaît toutes les 2 phrases. Ex. extrême et étrange de faute: Lucie avait bien mangé, ce jour-là, et Lucie se demanda si elle pourrait manger encore de cette manière un autre jour. Après tout, ce n'était pas souvent qu'on pouvait manger un si bon repas
- Utilisez des mots-liens. Soudain, tout à coup, par ailleurs, en outre, cependant, pourtant, car, mais, ensuite, puis, finalement, etc. Votre récit aura un meilleur rythme! Ce site dispose d'une liste tout à fait pratique, si ça vous dit!
- Ayez toujours un dictionnaire, un bescherelle et/ou un ordinateur muni du net à portée de main!


Dialogues :
- Utilisez des verbes de dialogues. Vous avez une petite liste qui pourra vous aider ici.
- Des répliques réalistes. Une réplique, c'est bien, une réplique réaliste, c'est mieux. Qui n'en a pas assez des phrases bidons ou clichées qu'on retrouve dans les films? Eh bien, c'est pareil pour les romans/fictions.
- Comment parle votre personnage? Est-ce réaliste? Pour le savoir, pensez à l'époque, le statut social, l'environnement, et autres, dans lequel évolue votre personnage. Ex: Un jeune de 15 ans de notre époque qui fréquente d'autres jeunes ne dira pas "Comment vas-tu?", mais plutôt "Ca va?" ou "Ca gaze?" ou "Ca roule?", etc.