Comment survivre à l'hiver

Publié le par Nimedhel

Il fait froid, on caille, l'énergie est au plus bas, les fêtes sont terminées, et on a juste envie d'hiberner. 

Malheureusement, ce n'est pas trop possible, dans la plupart des cas, et beaucoup de pauvres âmes sont en plus sujettes à la torture des sessions d'examens. Ugh. Quelle horreur (et bon courage à vous, je crois en vous!).

Voici donc mes petits trucs pour survivre à la période la plus pénible de l'année (la période post-fêtes, donc).

Le cocooning pour avoir l'impression d'hiberner quand même un peu

Bon, je ne suis pas très originale pour le coup, mais chacun a ses habitudes, alors laissez-moi vous confier mes préférences en la matière! 

Emmitouflage de l'extrême

Je suis frileuse. J'aime pas l'hiver, j'aime pas avoir froid, et j'aime bien être à l'aise. Dooonc, pour pallier à la froidure extrême de ce monde cruel, j'enfile un pyjama confortable/chaud/que j'adore et je le garde toute la journée. Yup, si je ne dois pas sortir, je ne m'habille pas.

Au-dessus, si le pyjama est assez chaud, il suffit de garder mon peignoir, mais si c'est un pyjama à manches courtes, j'ai besoin de quelque chose de plus épais, comme un cardigan en grosse laine qui m'arrive aux genoux, et une écharpe. Ouais, je mets des écharpes à l'intérieur. J'ai froid!

A mes petits petons glacés, j'enfile des chaussettes, ainsi que des pantoufles bien molletonnées, tout simplement.

Quand tout ça est fait, je peux enfin me diriger vers mon salon et m'enfouir sous les plaids. Pour le moment, j'en ai deux: un pour les chats, un pour moi.

 

Sélectionner son lieu d'hibernation

Comme je l'ai dit, je passe ensuite la journée vautrée dans mon canapé, ordi sur les genoux, mug brûlant sur la table, chats collés, enfouie sous les plaids. Mais le lieux peut changer selon les personnes. Je sais que, dans mon appartement à Bruxelles, je passais une grosse partie de mes journées dans mon lit, assise contre la tête du lit avec mes coussins, la couette sur le bas du corps, un plaid sur les épaules, ordi sur les genoux, et chat collé, un mug brûlant sur la table de chevet. 

Ca dépend donc de vos préférences et de ce que vous avez comme espace personnel. 

 

Le confort, ce n'est pas uniquement une question de lieu

Non, c'est aussi une question d'environnement et ça passe par nos sens. 

Personnellement, pour être à l'aise, j'ai besoin de pouvoir changer de position assez souvent (donc exit les chaises de bureau), d'avoir des bougies odorantes allumées, mes chats dans la même pièce, mais aussi une tasse brûlante pas loin. Et mon ordi sur les genoux, lol. 

Le point important, donc, est de mettre une ambiance agréable. 

 

Les activités qui détendent (ou qui te font flemmarder en paix)

Eh oui, en hiver, même si on a juste envie de s'enfouir sous nos draps, manger notre poids en nourriture et dormir jusqu'au printemps, il faut quand même qu'on passe le temps. Sinon c'est chiant. 

Alors, que faire quand on n'a envie de rien faire? 

 

Glander sur le net/Netflix

Ouaip, on l'a pas vue venir, celle-là! Internet est la porte ouverte à la distraction. Il suffit d'aller sur Youtube pour que la journée défile sans qu'on s'en rende compte, on peut perdre des heures à suivre le fil de Facebook, et il y a même des gens qui passent leur vie sur Twitter (sais pas comment ils font, mais suis vieille, alors voilà). 

D'ailleurs, vous pouvez apprendre plein de choses sur le net! Genre, comment tricoter (c'est sur tricotin que j'ai appris), à coudre, à faire des origamis, à dessiner... Les options sont sans fin. 

Et Netflix! N'en parlons même pas. Vous pouvez regarder une série, un film, un documentaire... en mangeant! Si ça c'est pas cool...

Certains diront qu'il n'y a pas de saison pour faire tout ça, mais c'est particulièrement vrai en hiver (ou en période d'exams, qui tombe en hiver et en été, les deux périodes où on a le moins environ de bosser, honnêtement).

 

Tricoter en regardant Youtube/un film/Netflix

Ouaip. L'activité de vieille mémé par excellence. Et, honnêtement, ne sommes-nous pas tous de vieilles mémés acariâtres, en hiver? Moi bien. Donc, le tricot refait surface dans ma liste d'activité favorite à cette période de l'année, parce que je n'ai pas besoin de réfléchir, juste de faire aller mes aiguilles. En plus, c'est cool, parce que, vu que c'est un passe-temps créatif, bah, j'ai des nouvelles écharpes/bonnets/autres pour combattre le froid! 

Cette année, d'ailleurs, j'ai décidé d'essayer de faire mon premier habit: une robe. On espère que ça ira (les instructions sont en anglais, et en plus, je pense que c'est pas pour une débutante comme moi, hahaha)

Nourriture!

Source: Journal des femmes

Parce que c'est l'une des parties les plus importantes du monde! 

Il y a des plats qu'on mange encore et encore, en hiver, des plats qui sont faits pour cette période, qui nous rendent heureux, et qui chassent la déprime. 

Voici ma sélection!

 

Gratin dauphinois

Miam! Un classique, certes, mais c'est tellement bon, et ma recette perso, où j'ajoute de l'ail et des fines herbes dans la gratinoise pour relever le goût, c'est encore meilleur! Servi seul ou accompagné, ce plat m'accompagne pendant les mois glacés.

 

Hachis parmentier

Encore un plat à base de pommes de terre, mais qui peut me blâmer? Je veux dire, ça caille, dehors, et on a envie de manger des trucs qui nous font comater après, alors, la pomme de terre, elle est parfaite pour le boulot.

J'ai testé d'en faire moi-même pour la première fois le mois dernier. C'est ultra-simple et super bon! J'ai préféré ma version (sans lactose) à ce que j'achète d'habitude. Certes, ça prend un peu de temps, mais c'est pour la bonne cause! Si vous voulez la recette, dites-le moi!

 

Gratin de pâtes ou Pâtes au fromage

Que dire? C'est bon! Et c'est facile à faire. Mon plat de pâtes favori, c'est de prendre des mini coquillettes, et les mélanger avec une sauce crapuleuse, pleine de frometon, crème fraîche et d'épices. Et ça fait du bien dans le petit coeur. 

 

La raclette/fondue

A faire en famille, ou entre amis! 

 

Des quiches

C'est bon, c'est lourd, c'est bien. 

 

De la purée avec des merguez et des petits pois carottes

Ca peut ne pas paraître évident, mais pour moi, ça l'est! C'est une recette de mon enfance, que ma mamie nous préparait, pas nécessairement en hiver, mais qui faisait toujours plaisir. Autre variante: remplacer les merguez par de la viande hachée. 

 

Choux-fleur au gratin

Oui, encore un gratin. De choux-fleur. Sauf que, cette année, vu que je ne supporte plus les choux-fleur, je ne vais pas pouvoir en faire. Je suis triste. 

 

La soupe!

Bah oui, quand il fait froid, on boit aussi de la soupe, avec du pain! Mes préférées? La soupe à la tomate avec plein de croûtons et la soupe aux potirons de ma maman. En plus, quand on est malade, il n'y a rien de mieux pour se nourrir et se sentir un peu moins zombifié!

 

 

Le cake aux pommes

On entre dans les desserts avec ce cake classique. On met une tonne de cannelle, et hop! on a le dessert parfait. En fait, qu'importe ce qu'on fait comme cake, tant qu'il y a de la cannelle, ça fait hiver, héhé. 

 

Pain perdu

Je ne sais pas pourquoi, mais le pain perdu, en hiver, me plaît particulièrement. Surtout que c'est super simple à faire!

 

Les crêpes

Ah bah oui, fallait bien y penser. La chandeleur, c'est en hiver! Ergo, on mange des crêpes en hiver. 

 

Banana bread

Encore une fois, un cake où on met plein de cannelle. On peu aussi ajouter des pépites de chocolat, si on veut. De toute façon, la meilleure manière de la manger, c'est tiède! 

 

Sinon, il y a aussi tout ce qui est fait avec des fruits de saison (marrons, châtaignes, kiwi, tout ça tout ça).

Et le petit corps, dans tout ça?

 

Parce que prendre soin de soi, ça passe aussi par le corps, eh oui! 

 

Combattre la peau de lézard

Etant une personne ayant la peau sèche 24h/24, 7j/7, je sais à quel point c'est difficile de trouver les bons produits pour hydrater et nourrir la peau. 

Comme vous le savez, je préfère les produits naturels plutôt que les crèmes/laits du marché, mais bon, personne n'est parfait, donc j'utilise quand même des crèmes pour le corps une fois de temps en temps. 

Et dans le bain? Perso, quand j'ai envie de prendre un bain (ce qui arrive souvent ces derniers temps), je mélange ma crème de bain avec de l'huile d'avocat, un peu de glycérine et même du bicarbonate de soude, parfois.  Ca permet de protéger la peau, même dans le bain, et le bicarbonate a une action exfoliante super douce!

Et au sortir du bain, je mets une tonne de crème ultra-nourrissante, ou du beurre de karité, because why not?

 

Le visage, peau qui pèle, rugosité, lèvres capoutes

Bon, le visage. Alors, déjà, on dégage les produits exfoliants avec les billes. C'est trop agressif, et ça n'aide pas! au contraire, quand j'en utilisais, j'avais l'impression que ma peau tirait encore plus, et les peaux mortes n'étaient pas parties. Donc soit on se la joue naturel et on fait un mix bicarbonate de soude, un peau d'eau pour faire une pâte, et on frotte, soit on se la joue feignasse, on va sur Aliexpress, et on achète ce gel exfoliant, qui est vachement cool et qui enlève les peaux mortes de manière visible et douce. Certes, j'ai la peau encore sèche après l'avoir rincé, mais au moins, ça ne tire pas et ça n'irrite pas! 

Cependant, gare à ne pas trop exagérer! Je conseille de n'utiliser un exfoliant que 2 à 3 fois par semaine, histoire de ne pas abîmer la peau. 

Pour ce qui est d'hydrater et nourrir, pas de secret, le gel d'aloé vera + une huile qui correspond à son type de peau est l'idéal. Perso, j'applique d'abord un peu d'aloé sur mon visage, puis je viens ajouter 6 gouttes d'huile de noisette ou d'amande douce (ou un mix des deux). Une huile plus riche est, pour moi, hors de question, à cause de mon acné hormonal. 

Et les lèvres? Beurre de cacao, beurre de karité, plein de fois sur la journée. Et on s'hydrate, bien évidemment, en buvant au moins 1.5L d'eau par jour. Pour une femme enceinte, comme moi, on conseille plutôt 2L. Et quand je dis eau, ça n'inclue pas les sodas et autres cafés, mais bien de la bonne eau fraîche (et les tisanes, parce que les tisanes, ça compte aussi). 

 

Ô ma cheveluuuure délicate!

Ouaip. Les cheveux électriques, c'est tout le temps, en hiver. La cause? Le froid, ce méchant. Mais aussi les frottement avec la laine de son écharpe/bonnet/pull. Alors, que faire? Honnêtement, j'ai pas trouvé de recette miracle, malheureusement.

Et sinon, niveau protection? L'huile! Toujours de l'huile. Et un shampooing doux, aussi. Sans sulfates et sans silicones, s'il-vous-plaît! Déjà, parce que les sulfates, c'est hype agressifs, et en plus, la silicone, ça étouffe le pauvre petit cheveu qui s'en va mourir après un petit bout de temps. Pas cool. Dans les magasins Dame Nature, ou magasins bio, vous trouvez des marques géniales comme Urtekram, qui font des shampooings pas trop chers, sans crasses! J'ai utilisé pendant longtemps celui au rassoul, mais, comme mes cheveux ont plus besoin de volume et d'être protégés, j'ai arrêté pour choisir celui à l'ortie (qui sent vachement bon), ou à l'aloé (qui n'abîme clairement pas le cuir chevelu). 

Et après le lavage, de l'huile. Ouaip. J'utilise toujours mon mélange d'huiles que je fais moi-même, la composition changeant selon ce que j'ai chez moi sur le moment. Mais en général, vous pouvez compter sur la présence d'huile d'avocat ou d'huile de germe de blé, dedans, parce que c'est vachement bien pour ma crinière sèche et abîmée. J'en mets sur les pointes et les longueurs, je passe un coup de peigne (parce qu'ils sont encore un peu humides quand je fais ça, en général), et hop! Cheveux qui brillent. 

Et en plus, ça diminue un pitit peu l'électricité statique, héhé!