Ma grossesse, semaine par semaine - Le premier trimestre

Publié le par Nimedhel

Hello, hello, la blogosphère! 

Eh oui, je suis enceinte. Ta-ta-taaaaam! 

Qui l'aurait cru? Pas moi, en tout cas. Ca fait déjà deux ans que Nounours m'en parlait et deux ans que je voulais attendre. Après tout, avoir un enfant, c'est une grosse responsabilité, et rien que les changements qu'apportent la grossesse, l'accouchement (ugh!) et tout ce qui se passe après, ça peut en refroidir plus d'une. 

Mais voilà, aujourd'hui, j'en suis à ma 21e semaine (d'aménorrhée), et le fait qu'on va avoir un mini-nous est enfin devenu concret pour moi, d'où cette mini-série que je compte faire sur mes symptômes et ce que je pense de toute l'expérience! 

J'ai décidé de parler du premier trimestre dans un seul article, parce que ça fait un petit bout de temps que c'est passé. 

Si vous avez des questions, n'hésitez surtout pas! 

 

Semaines 1-4

Je ne me serais clairement pas doutée héberger un alien dans mon bidou, à ce moment-là. On n'a pas essayé de concevoir, ni rien du tout. En plus, j'avais autre chose en tête qu'un bébé, principalement, notre déménagement (quelle horreur) et notre premier salon professionnel (le gros stress). 

Mes symptômes se rapprochaient de ce que j'ai en temps normal avant d'être réglée: 

  • grande fatigue
  • sensibilité sur certaines odeurs
  • poitrine sensible et légèrement gonflée
  • quelques crampes vers la semaine 4 (principalement la semaine 5). 

 

Semaines 5-7

Notre première expérience en tant que professionnels dans un salon du mariage! C'était une fun expérience. C'est la semaine suivante qu'on a commencé à se douter que j'étais peut-être enceinte, à cause de mon dégoût de plus en plus prononcé pour les légumes (venant d'une personne qui mange une quantité folle de légumes, ça peut amener à se poser des questions), mais je ne voulais pas me lancer, mes règles pouvant encore arriver (j'ai des cycles longs, parfois trèèèèès longs). 

C'est le premier soir dans notre nouvelle maison que j'ai fait le test (le 4 octobre 2016, pour être précise, lol). C'était aussi le jour où on a commandé notre première pizza (elles étaient tellement énormes qu'on ne pouvait pas les mettre dans notre frigo, hahaha).Et... Il était positif! 

L'émotion générale venant de moi était la perplexité. Et cette perplexité m'a suivie jusque les premiers mouvements de Nano (surnom qu'on donne à mini-nous, parce que c'est un nano-humain), je précise! C'était un concept complètement alien, et je suis sûre que je ne suis pas la seule à avoir ressenti ça au début de la grossesse. Je veux dire, on a un humain qui grandit en nous, qui s'approprie notre corps pour grandir et lui fait faire toutes ces choses bizarres!

Mes symptômes:

  • Fatigue, fatigue, fatigue... J'étais tellement exténuée que je dormais un nombre pas possible d'heures... en étant encore crevée.
  • La nausée,  matin, midi et soir. Plus ça avançait, et plus ça s'aggravait. Mais je me forçais à ne pas vomir, parce que j'ai horreur de ça. 
  •  Les boobies ont commencé à me faire un mal de chien. Impossible de les toucher, impossible d'être bien, et ils ont doucement commencé à gonfler (vive mes soutifs paddés!).
  • Les hormones et l'humeur: j'ai commencé à avoir une humeur un peu plus exécrable que d'habitude. J'étais plus agressive et plus facilement triste, et ça a continué jusque la fin du trimestre. 

 

Semaines 8-12

L'horreur. La nausée. Tout. Le. Temps. Et des vomissements. Ugh! Heureusement, j'avais un Cookie qui m'aidait en ronronnant sur mon ventre. Bizarrement, c'est la seule chose qui calmait mon estomac. Léo a aussi commencé à dormir sur moi pendant cette période. Sachant qu'il ne reste jamais sur nos genoux, j'étais étonnée. 

Premier rendez-vous avec l'obstétricien. j'avais perdu du poids depuis le début de la grossesse (passée de 52kg à 50). J'ai aussi eu droit à ma première prise de sang (frissons d'horreur) et un test d'urine.

La poitrine qui lance et qui fait mal et qui est sensible et qui grossit et les soutifs qui ne me vont plus à part quelques uns. 

Mon ventre, par contre, a commencé à devenir un touuuut petit peu plus rond, mais rien de dramatique. 

C'est à ce moment qu'on commence à se poser les grosses questions. Je stresse déjà pour l'accouchement, on cherche des noms qui nous plaisent, on réfléchit à comment on va faire pour les travaux de la maison et Nano. Bref, l'anxiété s'installe.

Mes symptômes:

  • Nausée, vomissements, toute la journée. Aucun remède naturel ne marche. Je me meurs. 
  • Toujours exténuée, je fais une sieste d'une heure par jour. Parfois, quand ce n'est pas assez, j'en fais une autre. 
  • Les boobies. Douleur. Malheur, Ils gonflent, ils gonflent! Ils sont tout ronds, mais 3/4 de mes soutiens-gorge ne me vont plus. Encore une fois, mes petits soutifs paddés me facilitent la vie. J'ai aussi pris l'habitude de mettre de l'huile d'amande douce sur ma poitrine, mes hanches et mon ventre, histoire d'éviter un max les vergetures par la suite.
  • Un début de douleurs ligamentaires vers la fin du trimestre, mais rien de bien dramatique.